Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 07:39
Repost 0
Published by haira - dans sculpture
commenter cet article
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 08:09
Déjà 500 pages de mon blog.
Je m'étais dit, allez on s'amuse quelques jours
et on passe à des choses sérieuses.
Et puis, vous êtes là...
Vous m'avez parfois confié plus que je n'ai dit.
Ainsi on lance un petit caillou sur l'eau, et mille écho nous reviennent.
Je ne sais pourquoi ce matin je songe à cette pensée de Rosa Luxembourg . Mais,
Je vous l'offre en cadeau d'anniversaire.
"Ceux qui ne bougent pas,
ne sentent pas leurs chaî
nes"
Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 18:18
J'ai voulu changer "les charbons"* de ma meuleuse.
Prix: 22€35. Vrai.
Alors  dans une grande surface de bricolage,
j'ai acheté une nouvelle meuleuse "made in machin-truc".
Coût: 9€28. Vrai.
Bon c'est bénin d'accord. La meuleuse va durer,
disons le temps de l'usure des charbons.
Et alors, tout va bien !
Mais... Rêvons un peu.
-Docteur ma prothèse de genoux vient de lâcher.
-Ecoutez, nous prenons en charge votre crémation
après un prélèvement d'ADN. Clônage 9€28 ttc.
Alors ?
-C'est ma femme qui va être contente
un clône tout neuf à ce prix ! 
hah


*Pour les charbons vous demandez autour de vous, je n'ai pas que ça à faire.
Repost 0
Published by haira - dans humeur
commenter cet article
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 08:33
Mais qu'ont-ils donc à marcher ainsi, une bouteille d 'eau à la main comme s'ils affrontaient le Sahara ?
Mais qu'ont-ils donc à monter en haut des montagnes chargés de sacs à dos de maquisards.
Qu'ont-ils à sauter des falaises, à soulever de la fonte,
à courir en rond sur des pistes où en troupeau sur des ponts ?
Aucun chien méchant sur leurs talons, nulle explosion terroriste, rien que le vent qu'ils déplacent quelque peu avant qu'il se réinstalle tranquille sur une nappe de silence.
Mais qu'ont-ils donc ?
Oh oui, sans doute cette belle idée du dépassement de soi.
Pourquoi pas. La peur de la solitude à tant de visages.
Pour ma part, tenter déjà de me rattraper suffit à mon ambition.
Me dépasser c'est aussi m'éviter.
"Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de nous" hah
Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 23:13
La petite fille est au piano.
Gammes après gammes ses doigts dansent avec la Méthode Rose,
 sur les noires et les blanches.
A l'étage, au-dessus, une vieille dame
dont les maigres mains frémissaient sur le drap,
en écoutant Mozart,
lui offre son dernier soupir, dans un sourire de lumière. 
 
hah
Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 07:17
L'ombre du platane caresse le mur de l'école.
Son frémissement de mistral disjoint quelques pierres.
Une seconde pas plus.
Mais juste le temps qu'il faut, pour laisser s'évader
le rire de l'enfant, distrait par le moineau
dans le platane.  
hah
Repost 0
Published by haira - dans humeur
commenter cet article
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 11:31
Repost 0
Published by haira - dans sculpture
commenter cet article
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 11:10
Seul, nous sommes seul dans l'univers.
Autour de nous c'est le vide, le silence,
les grands espaces désolés
parcourus par les vents solaires.
Rien, il  n'y a rien que moi.
Pauvre, minuscule, fragile vivant,
errant ça et là, pour me faire croire que j'avance.
Loin, tout est si loin qu'il vaut mieux imaginer
le clignement des étoiles comme un mirage de plus.
Je suis le commencement et la fin.
Le haut et le bas. Si bas, si  peu de chose.
A peine vivant. Le temps de le dire.
Mais je sais ce que je suis...
...Une fourmie qui tourne en rond dans le désert du Sahara.
   hah
Repost 0
Published by haira - dans artiste
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 22:32
Il a rêvé qu'il avait une très très grande baignoire.
Tellement grande qu'elle était dotée d'un phare  pour se diriger vers la savonnette.
Là-bas, tout là-bas, sur la plage aux robinets.
Eau chaude, eau froide, où vice-versa. Et même mitigée, avec douchette assortie.
Bon, ce n'est pas possible, et pourtant un matin il avait disparu.
Restait dans son lit une flaque d'eau, qui n'était pas de pipi (je vous rassure).
Et puis déchirant les draps une ancre de marine de quelques huit cents kilo. 
    hah
Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 08:18
C'est un poisson volant perché sur un amandier.
Tard le soir, il joue avec les écureuils, et tôt le matin avec des dauphins bleus.
Il chante "Dans le port d'Amsterdam" en imitant le curé de Camaret.
Alors les amandes s'ouvrent seules comme des sexes odorants,
et le phare de Plou-Machin tourne sur lui-même et tant et tant,
qu'il y a des éoliennes toutes rouges d'émotions jajouses. 
hah
Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages