Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 09:19
Faire des politesses...civiliser, ne ce fait pas en hurlant
 "A bas l'état policier" !

A trop crier on le laisse s'installer sans coups férir, occupés que nous sommes par nos poireaux écologiques.
...et puis le temps passe.
Reste à s'admirer maintenant dans les images prisent par les caméras autour de nos jardins.
Bientôt sur nos feuilles d'impôts une ligne supplémentaire va apparaître: -Participation aux frais d'images.   Signé: Big Brother                                                                                              hah
Repost 0
Published by haira - dans actualité
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 08:39
J'ai regardé la gueule ouverte de ma boite à lettres.
Rien.
Pan !
Il m'a suffit de la refermer l'oeil humide,
pour entraîner la danse d'une plume de paon.
Malice des missives, je savais bien
que cette orgueilleuse Sémiramis ne m'avait pas oublié.   hah
Repost 0
Published by haira - dans humour
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 09:08
100C1607.JPG..."On nous cache tout on nous dit rien"...pourtant le ciel est rouge ce soir,
pourtant les formes des nuages sont mouvantes,
pourtant la lumière du crépuscule est encore plus violente que celle de midi...
Pourtant il reste un coin de ciel bleu.

   On nous dit tout, on ne voit rien...   
   hah
Repost 0
Published by haira - dans symbolisme
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 18:32
Ils glanent nos déchets avec tellement de patience qu'on pourrait croire qu'ils ne sont pas jaloux.
Ils s'allongent dans la poussière et grignotent fébrilement des croûtes de fromages et des bouts de caca.
Des rats belliqueux tournent autour d'eux avec des couinements sans fin et la bave aux lèvres.
Nous, nous sommes mieux éduqués. Nous passons discrètement à nos commissures, la pointe repliée d'un carré de soie brodé au monogramme de nos lignées martiennes. 
 
      
hah
Repost 0
Published by haira - dans humour
commenter cet article
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 23:49
Il met ses ivresses dans les bouteilles, comme d'autres des petits bateaux.
Lui, ce sont des messages à la mère.
Elle est  partie il y a si longtemps, là-bas dans l'eau delà de l'horizon.
Il se souvient encore de sa pauvre main décharnée serrant la sienne
et balbutiant je t'aime avant de sombrer au large des "Arméniques".
N'est pas Christophe Colomb qui veut.                     hah
Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 09:53
sculptures 3C'est un bel instant dans l'atelier,
quand la pierre
est encore minérale,
quand le silence
repose les outils et,
tout en noir et blanc
la sculpture
espère le polissage,
pour révéler
sa couleur intime.
 
hah

Repost 0
Published by haira - dans artiste
commenter cet article
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 09:41
Anubis au pied !
Il a crié ça, j'ai sursauté et vu arrivé un adorable roquet.
Il s'est mis a pisser sur une petite pyramide bancale
que venait de bâtir un enfant dans le bac a sable.

Anubis au pied nom de dieu !
Je les ai regardé s'éloigner dans le soleil couchant,
Anubis aboyant dans l'ombre de son maître.    
  hah
Repost 0
Published by haira - dans humour
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 09:52
Si
vous aviez
vu la splendeur
de cette licorne dans les jardins du casino...
Toute pure et fière, elle m'avait quand même suivi dans ma tannière.
Nous avons corrigé un dessin de Léonard de Vinci et bu une coupe d'ambre tiède.
Puis elle a disparu en traçant de sa corne une ligne éblouissante
dans le ciel d'aurore qui nous a laissé sur le cul.                 
hah
Repost 0
Published by haira - dans symbolisme
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 09:21
Je suis entré dans la maison, tout était bleu de Delphes pâle.
Dans un silence cristallin, la fleur dans un verre d'eau
pliait l'un après l'autre ses pétales.

Une cerise sur une assiette blanche centrait l'univers de l'instant.
Il n'est jamais venu, j'ai attendu longtemps.
Alors.
J'ai mangé la cerise et laissé le noyau au centre de l'assiette,
 tandis qu'un dernier pétale quittait la marguerite.
Morte.
hah
Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 12:10

Cette posture de sirène décidément verticale, les pieds nus très intimes avec les prismes fondateurs d’une minéralité à l’imaginaire têtu. Elle restait là dans son enchantement, face à l’océan de pierres plus haut que l’horizon. Quel architecte de légende lui-même Maitre d’Hiram avait élevé ce temple dédié aux hirondelles blondes aux pélicans et aux veilleurs de nuits rêvant qu’ils veillent alors qu’ils sont plus loin ?                                                               hah

Repost 0
Published by haira - dans symbolisme
commenter cet article

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages