Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 23:25

Sabreuse de velours

Branleuse de dindons

Piqueuse de lunes

Elle avait fait tous les métiers.

Cafteuse d'athées

Danseuse de synagogue

Hurleuse de mosquée

Elle avait fait tous les métiers.

Shampouineuse de chauves

Suceuse d'eunuques

Enculeuse de mouches

Elle avait fait tous les métiers.

Sonneuse de cathédrale

Disqueuse de jambons

Grignoteuse de chômage

Elle avait fait tous les métiers.

 

 Faisant son bilan de carrière elle eut un grand frisson,

et pour solde de tout comptes elle finit par mourir de rire.

hah

Repost 0
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 17:34

J'écoute la radio, tu lis le journal, il regarde la télé.

Le sport le sport le sport.

Tant pis si ce n'est pas ce que je préfère, je comprend même, qu'on aime.

Les valeurs qu'il engendre et que nous constatons chaque jour dans les tribunes et autour des stades en sont la preuve indiscutable. Ah le sport ce geste gratuit tellement hors de notre belle époque !

Tant mieux si c'est ta passion.

Bravo si tu pratiques.

"ON" me dit qu'il n'y a pas de place pour parler à la radio de ce jeune guitariste, pour écrire dans la presse sur ce ballet d'amateurs dans la cité voisine, ni pour montrer de la peinture de la sculpture...et toutes formes de révélations d'une part d'intime pour aiguiser nos sens critiques.

Alors pour me consoler je songe au footballeur Gandhi, au nageur Mozart, au boxeur Freud, au coureur de fond Léonard de Vinci, au lanceur de poids Einstein et au merveilleux basqueteur Voltaire.                

 Toutes ressemblance avec des personnes éxistants ou ayant éxistés est le fait d'une observation tatillonne et élitiste pour laquelle je signe et contre signe.            hah

Repost 0
Published by haira - dans humeur
commenter cet article
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 18:43

Respire un grand coup

m'avait dit Picasso lors de son cent cinquantième anniversaire.

Maintenant souffle en même temps que moi

sur les bougies de ce gâteau à la purée de néons.

Il y a beaucoup trop de lumière

pour que je termine mon dernier triptyque:

"Volière de foufounes au-dessus d'un marécage de sénateurs".

J'avais soufflé, il avait mangé tout le gâteau

puis c'était endormi pour rêver qu'il était ministre de la Culture du canabis.                   hah

Repost 0
Published by haira - dans artiste
commenter cet article
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 12:15

Il a mis deux sucres dans son café

et j'ai vu sa petite cuillère se faufiler entre eux.

C'était "Le Titanic" avant le drâme.
Les icebergs ne fondent pas assez vite a dit le commandant. 

Quoi qu'en disent les gazettes.                         hah

Repost 0
Published by haira - dans humour
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 23:06

Ils se sont enlacés

lassés

par trop d'indifférence

rance

Ils se sont embrassés

brassés

d'une musique infâme

femme

et son bonhomme l'éfleure

fleurs

d'un bouquet d'immortelles

telles

qu'ils ont vu naître le matin

teint

par leur amour d'envie 

VIE

hah

Repost 0
Published by haira - dans érotique
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 22:14

Tandis

qu'une kyrielle de violettes

dessinait les signes du zodiaque autour de l'atelier,

je tentais

de sculpter ton buste  d'Atalante

en espérant de mon imaginaire. 

Si ça ne marche pas

je t'offrirais un bouquet de fleurs.                                          hah

Repost 0
Published by haira - dans artiste
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 16:45

 

C'était l'hiver dernier, la fin du jour était proche.Là-bas sur les Cevennes on devinait la neige. L'oeil du Gardon brillait encore un peu et mon village frigorifié attendait le printemps sous un ciel de colère qui n'allait pas tarder.    hah27 nov 06

Repost 0
Published by haira - dans actualité
commenter cet article
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 10:06

1967555-2710666.jpgLa petite sirène est partie cette nuit.

Les touristes au matin trouvaient la chose amère. 

Mais les flash et les poses des enfants et des mères

l'on conduite à nager vers les glaces du Nord,

tout là-bas sur la mer.

Si vous fermez les yeux, vos numériques enfin 

et vos portables idem,

peut-être l'entendrez-vous chanter encore pour les marins

et les filles des ports.          

 hah

Repost 0
Published by haira - dans artiste
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 15:36

Il est assis au centre de la salle d'attente.

Un enfant s'approche de lui, d'abord hésitant puis lui tire sur la cravate.

Un autre vient lui dénouer les lacets.

-Soyez sage dit une maman contemplant sa progéniture avec tendresse.

Un aviateur au chômage c'est enhardi et lassé de fixer depuis vingt minutes le Port de La Rochelle a ôté la veste de l'homme au centre de la salle d'attente.

Celui-ci tousse maintenant sans pull-over ni chemise tandis qu'un troisième  les a mis en boule pour jouer à la balle avec le second.

Le toubib entrouvre la porte.

-C'est à vous Monsieur Pinsard.

L'homme a récupéré gentiment ses vêtements, et tandis qu'il s'éloignait on entendit le toubib le remercier d'avoir si bien remplacé les magazines manquants.                                                                                     hah

Repost 0
Published by haira - dans humour
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 11:31

Il a pris son chemin comme on prend son archet pour jouer du violon.

Son premier pas, sa première leçon c'est passée en silence.

Demain enfin c'est le concert, le délicieux voyage.

Il regarde là-bas les redoutés virages; il faut bien s'accorder.

Une musique du dedans source en ternaire pour le conduire longtemps.

Chut !

Les trois coups sont donnés, la symphonie commence.       

Va mon frère va, mon amour t'accompagne.                  hah

Repost 0
Published by haira - dans symbolisme
commenter cet article

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages