Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 23:32

Assise sur le banc de cette gare elle semble regarder le train dans lequel je vais partir.

Nous partons.

Elle a déplacé une mèche de cheveux blancs sur son front et suivi du regard le  convoi déjà sous le soleil.

Elle a soupiré, remis en place sa chaussure gauche et c'est levé pour redescendre vers la ville par l'escalier noir qui sent le pipi.

-Bonjour madame Pinsard c'était bien la gare ? a demandé comme chaque matin la voisine à sa fenêtre.

-Un jour je partirais, je partirais avec le train sifflotant au soleil, je partirais a-t'elle encore dit pour elle-même en tournant la clé grinçant dans la serrure.                                                                                                                                                                    hah  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eglantine 11/09/2011 09:49


regarder le train partir...et le louper...combien de fois laisse t on le train partir sans nous ? bah ainsi va la vie et puis est ce qu'ailleurs c'est mieux va savoir !


Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages