Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 18:37

70416630_p.jpg...quel homme délicat; il a attendu la fin des "JO". Ouf!

Mais un artiste est mort et ce n'est pas la mort qui est triste, même si elle nous prive d'un fagot de couleurs, d'une embrassée de lignes, d'une grêle de points...Et de quelques pastis. Elle nous prive surtout d'un regard clairvoyant.

Elle a voulu mon vieux salaud, mon tresseur de calins, mon jouteur d'utopies, elle a voulu te fermer les yeux en t'embrochant le coeur.

Peut-être une seconde, le temps d'une douleur.

Raté!

Les nôtres restent ouverts, ils brillent encore ils brilleront longtemps; on croit que ce sont des larmes. Je me marre, s'ils brillent tant nos yeux c'est parce que ta lumière a foudroyé les cieux.                              henri aram haitrabédian

(ci-dessus une oeuvre de Christian Jullian)

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans artiste
commenter cet article

commentaires

Milie Coquille 04/09/2012 09:34

Juste très beau...
Juste...pas un mot de trop....

dzovinar 14/08/2012 16:14

Un hommage de véritable ami.

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages