Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 23:31

Ce qu'il aimait par-dessus tout c'était traîner sur les quais de la Garonne.

Regarder les grands bateaux se désengluer  des rives et partir vers là-bas.

Là-bas, c'est déjà après la première courbe du port de la lune.

Répondre  aux revoirs qui n'étaient pas pour lui,

et revenir à bicyclette vers l'homme paralysé en rêvant des Amériques...

et de la petite Cécile, la fille du boulanger de la Place Nansouty.        hah

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Loic Roussain 04/09/2011 08:51


Bonjour,
J'aime beaucoup, en habitué des ports, cette expression : "se désengluer" des quais ...
Merci !


Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages