Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 19:34

En entrant dans le village je me suis souvenu être déjà venu ici vingt ans auparavant. La placette était la même, au centre la fontaine ou j'avais bu ne coulait plus sous son tapis de mousse. Les trois platanes avaient grandi, mais n'avaient guère de feuille en ce mois de Mai. Sur l'un des bancs un petit vieux envahi par le lierre regardait la façade de l'école, au fronton de laquelle la devise républicaine était effacée.

J'ai entendu des rires fusant d'une maison, en m'approchant d'une fenêtre ouverte j'ai constaté qu'il s'agissait d'un écran de télé s'amusant pour le silence.

Il n'y avait plus personne.

Je me suis réveillé pour courir jusqu'à la mairie.

Liberté Égalité Fraternité s'affichait sereinement, tandis qu'en passant le facteur m'a lancé,

-C'est nouveau cette mode ?

Ou avais-je la tête, un sans culotte n'est plus de saison.                       hah

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nounedeb 10/01/2011 09:06


Ah! Hah. Je ne sais pourquoi cette histoire me renvoie au blog de Griotte: chroniquesdelagriotte.over-blog.com, je viens d'y lire un bel article sur l'engagement non-violent. Bonne journée.


Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages