Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 22:56

Elle marche dans la foule

une fleur à la main,

tendue entre deux doigts.

On s'écarte pour la laisser passer

avec un air gêné,

un tantinet narquois.

Elle disparaît bientôt vers le Pont des Soupirs,

et la rose tendue se balance en solo

en perdant ses pétales qui vont au fil de l'eau

animer des sourires et des cris d'étourneaux.   

hah

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

mansfield 05/06/2012 17:42

Un beau poème pour une démarche très romantique et un peu vieillotte, et c'est tant pis, si ça fait rire certains.

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages