Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 23:17

Il a frappé.

Une fois...plusieurs fois.

J'ai fait celui qui n'entendait pas.

Il a encore frappé et frappé et frappé.

Mais je n'ai pas bougé.

Le lendemain j'ai croisé ma voisine dans l'escalier.

J'ai détourné la tête gêné de ses yeux meurtri.

En silence, mon silence.

Il l'avait encore frappé.               hah

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans humeur
commenter cet article

commentaires

Lucy 03/08/2011 10:53


Bonjour, Henri, je prends un moment pour répondre un peu à droite ou à gauche, et j’ai beaucoup de mal à assumer tout ce que j’ai à faire ! Les corrections avancent petit à petit, et j’ai deux
peintures qui viennent de naître, mes bébés en somme… Merci pour ton beau commentaire, je le regarde souvent avec attention, et je t’embrasse avec la déception que tu n’es pas aidé cette femme
battue, pourquoi Henri ?
Lucy


Gaïa 02/08/2011 01:32


La violence fait peur mais la dénoncer est un acte d'homme libre .Merci .


Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages