Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 23:25

Place place faites place, disait-il en écartant des bras la foule de la ville.

Place...plus vite faites place place ...place !

Il avança ainsi jusqu'à l'esplanade, qu'on dit ici la grand place.

Toute vide tellement il avait fait place nette.

Et lui seul au centre, à sa place, raide fier de son incommensurable solitude.

... ... ...

Tous les ans à la date anniversaire de sa...place, les enfants des écoles viennent déposer une gerbe à ses pieds.

Ils chantent une vielle chanson presque oubliée au cours des ans tellement elle est devenue incompréhensible.

Elle a pour titre je crois: la solitude ça n'existe plus... ou pas, enfin quelque chose comme ça.     hah

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MEMIN 30/07/2012 11:40

C'est vrai que tu nous avais parlé de ton fils qui était malade...
Comment va-t-il, donc?
Et pour toi le chemin avec lui, pour lui, n'est-il pas trop épineux?
A bientôt...

J.M.

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages