Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 22:28

 ...J’avais dû rêver, ou bien mes vertiges allaient recommencer comme il y a  plusieurs jours, non plusieurs mois. Difficile de mesurer le temps quand la lumière est presque toujours la même. D’un gris bleuté, que je nomme jour et d’un gris d’ardoise appelé nuit qu’il me serait doux d’aimer si c’était en silence. Mais il y a le vrombissement électrique venant de quelque part –certain disent la voix « Du Grand » en baissant les paupières - séquence les deux périodes.  Ni lune ni soleil, cachés là-haut derrière la couverture feutrée emmaillotant le monde.

J’aimerais encore écouter le rossignol de mon enfance. Le bruit presque métallique d’une feuille sèche que l’on froisse puisqu’ensuite d’autres pousserons plus vertes.

Aussi.

Celui bavard sous le mistral du micocoulier géant. Quand il y avait des arbres et des printemps. Quel était le nom des autres saisons ?

Ma mémoire commence aussi à s’enfoncer dans la cendre.                                    hah

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages