Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 10:39

Si le terme de "mur de la honte" ne fut employé en d'autres temps pour partager l' Allemagne, ainsi qu'entre les peuples de Palestine maintenant, j'oserai vous dire que celui qui a été édifié dans notre bonne "ville avec un accent", m'est aussi une honte. Dans cette  cité sensible a préserver l'empreinte "du palmier et du crocodile", et chicanant la couleur d'un volet, la hauteur d'un muret, les branches d'un micocoulier, voilà qu'on a laissé bâtir un béton de 130 mètres de long sur 7 mètres de haut pour quelques intêrets immobiliers.

 

J'apprends par "la Gazette de Nîmes" qu'il est maintenant légal!

Et bien oui, il me fait honte ce mur !!!

Quand je passe avec quelque "parisien" ou autre amoureux des arts me demandant pourquoi on a construit une prison au coeur de ma cité orgueilleuse, je baisse la tête et marmonne en guise d'excuses que ce n'est pas terminé...et qu'on va pratiquer des ouvertures... avec des barreaux. mur-de-la-honte-006-b.jpg

photo hah                                                                                                   www.hairabedian.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans humeur
commenter cet article

commentaires

roland 17/01/2013 15:03

et les frais pour effacer les tags de ce mur sont à la charge des con...citoyens

asgeir andersen 17/01/2013 12:16

Oui c'est vraiment une honte que ce mur. Mr le Maire qui as permit ce mur d'être construit peux ce frotter les mains. Il a couper des arbres vieux de plusieurs 100 années pour faire passer un trame
marchand au diesel et qui ne dessert rien qu'
une zone déserte. Pour vendre des terrains inondable en terrain constructible...
Oui le sénateur maire est un homme "d'affaire" et la justice il n'en as rien a faire comme l'Art qui est Tauromachique
Honte à notre sénateur maire...

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages