Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 00:39

Je suis passé sur la grand place après la manifestation.

Elle s'était mal terminé.

Restait sur le gravier une banderole déchirée, des tracs éparpillés, des barrières métalliques renversées, une écharpe, une chaussure blanche.

Au centre d'un massif encore vert un petit arbre déraciné.

En fait tout ce bazar pour pas grand chose me suis-je dit comme pensent les gens biens et les résignés.

Parfois les mêmes.

J'ai tourné le coin du Bar-Tabac et là, assise sur une marche contre une porte cochère il y avait une fille qui pleurait.

Elle avait les genoux écorchés, il lui manquait une chaussure.

J'ai demandé bêtement, -ça va?

Elle a levé son visage tuméfié en disant, -ils ont embarqués mon copain.

-Ne vous inquiétez pas ils vont vite le relâcher.

-Je n'sais même pas comment il s'appelle a t'elle ajouté, mais ils sont tous si beaux quand ils se tiennent droit.

En fait cette manif c'était pour quelque chose...de bien.                              hah

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages