Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 17:02

Les oiseaux du dedans s’étiolent dans les cages thoraciques,

Gonflées de suffisances et souvent pathétiques.

S’il vous plaît de chanter quelquefois

Pour leur ouvrir la porte vers l’azur léger de l’utopie ;

Qu’ils sortent.

Pour que vous vous envoliez aussi,

Ma foi.

hah

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans Onirique
commenter cet article

commentaires

Nounedeb 25/09/2010 18:55


Salut Hah! Belle image, que j'apprécie particulièrement. Que chante l'oiseau du dedans, malgré tout. Bon weekend.


Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages