Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 22:20

Au temps de "Germinal" des chevaux tiraient les wagonnets de charbon au fond de la mine.

Comme ils ne voyaient plus jamais la lumière, ils devenaient aveugle.

... Parfois dans la cité je crois entendre hennir.

   Je me retourne ce ne sont que des Hommes.

...Surprenant non ?                                                   hah

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans actualité
commenter cet article

commentaires

ADAMANTE 07/07/2010 00:21


Surprenant en effet !


Nounedeb 06/07/2010 08:48


Salut Haira. Surprenant, comme aurait dit Desproges. Pour ne pas voir le puits sans fond dans lequel ils - nous - tombent.


Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages