Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 00:35

Pardonne au matin de brume,

c'est qu'il voile d'organdi les faux pas de la nuit.

Excuse la lune dans son halo là-haut,

c'est qu'elle préserve d'opale les baisers clandestins.

Jamais ne te fâche contre l'orage,

c'est qu'il donne à nos colères leurs réelles et dérisoires dimensions de petits d'hommes debout sous les étoiles.                   hah

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Nounedeb 24/11/2010 18:11


Salut Hah! J'aime ta poésie, je la perçois dans un ailleurs de la pensée. C'est bon.


Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages