Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 08:22

Il y avait le journal sur la table d'à coté.

Je l'ai défroissé pour l'ouvrir à la page politique.

Une volée de lettres en est tombée sans bruit,

et quelques mots ont vibrés en se brisant

sur le carrelage de mon bistrot.

Restaient sur les pages "caviardées" les relents d'une vieille histoire couleur vert de gris, sentant le moisi.

Du pied j'ai vainement cherché dans la poussière les mots,

courage - espérance - dignité...

Un coup de mistral avait dû tout emporter.             hah

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nounedeb 09/03/2011 13:37


Oui, dignité, c'est encore dans le dictionnaire?


Dzovinar Melkonian 09/03/2011 11:02


moi aussi, batchigs


haira 09/03/2011 10:21


Ainsi l'espérance est toujours là, merci batchigs, hah


Dzovinar 09/03/2011 09:36


Le vert de gris est la couleur qui sied aux vieilles histoires du passé ; heureusement, il y a les tournesols.


Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages