Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 23:02

28873038-b.jpg

En tendant bien l'oreille, les soirs ou le mistral se tait, j'entends encore ton souffle évoquant notre amour.

Si je ferme les yeux, c'est bien ta peau nacrée qui éclaire la chambre, nappée de ton parfum et des sucs indicibles.

Quand sur mes lèvres là, palpite cette rose qui ne fanne jamais et vient troubler mes rêves.  

hah

photo x

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

dzovinar 16/10/2012 07:50

Un bien joli poème

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages