Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 23:38

Vous avez déjà vu un macchabé m’sieur ? Moi non plus, enfin si oui, mais, pfff y a…une éternité…sans parler de la famille. C’était des « fels », dans le djebel ; j’en ai rêvé pendant des jours et des jours…j’ai cauchemardé longtemps encore, les victimes sont toujours en embuscade au détour de la mémoire quand on croit en avoir fini avec la corvée d’bois …non de dieu quel merdier, vous avez fait la guerre d’Algérie vous ? Non, vous êtes trop jeune c’est bien, je veux dire après tout ça vaut mieux, ils nous ont fait faire un boulot dégueulas ; enfoirés ! J’vous dis pas. Ils appelaient ça le maintien de l’ordre, et bé merde alors, cet ordre là, a rien rangé du tout, mais déglingué une génération, minimum…Fallait pas y aller, c’est tout. Fallait pas. Ouais facile à dire maintenant, mais je n’avais pas encore appris a dire non. C’n’était pas dans les règles a la maison…alors…Et le Lucien d’Arras…non d’Abbeville, avec sa jambe arrachée par leur putain de mine, y gueulais même pas, il disait tout doucement, maman, maman ma maman. Comme ça jusqu’ ce qu’il tombe dans les pommes. A la place d’un verre de ses lunettes, il y avait un éclat métallique qui lui entrait dans l’œil, comme une flèche au cœur d’une cible.

C‘est la légion qui l’a emmené en hélico a l’hôpital de Bel-Abbès. Je crois bien qu’il est mort d’ailleurs. Et pas tout seul, il y avait aussi… mais j’vous emmerde avec mes histoires, oh allez vous pouvez l’dire, on l’a tellement entendu ce « fais pas chier avec ton djebel pourri »…alors on a vite arrêté de faire chier. On a fermé nos gueules. Et certains sont devenus seulement bavards, pour tenter de compenser l’indicible. Il n’y avait pas de cellule psycho pour nous attendre a la descente du bateau, ce n’était pas encore la mode. Ils se sont bien occupés des blessés, je veux dire des blessures visibles. C’est tout. On ferme !                 hah

                                                                                                                                                                              www.hairabedian.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Dzovinar 17/03/2013 05:58

dur dur !

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages