Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 17:14

Ils ont le portable greffé à l'oreille. Je veux dire vraiment greffé entre l'os et la peau. Ainsi ils sont connectés en permanence.

T'es ou ?

Là.

Ah bon je suis rassuré.

Je t'embrasse.

Le virtuel a gagné ces lettres de noblesse. En fait ils ne veulent pas savoir; ils veulent avoir l'illusion de n'être pas seul. C'est émouvant.

Chacun chez soi, pas de contacts réels.L'indignation est assez chic suffisante à l'ego prout' prout' et tralala.

LUI, sait tout voit tout.

Big Brother est content.                    hah

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dzovinar 14/11/2011 17:51


Comment avons-nous fait durant toutes ces années d'abord sans télé, puis sans internet, puis sans portable, nous n'avons pas su que ça nous manquait ... et ça nous a sauvés !


Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages