Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 16:47

Des mots de poivre sur la langue, et dans la tête un oiseau bleu pourtant.

Il ne sait comment faire, il m'a conté sa vie d'ailleurs.

Il rêve encore parfois d'artifices que lui chante le vent.

Oh petit d'homme qui doute, je voudrais tant t'aider,

à offrir le bouquet d'immortelles que tu gardes en ton coeur;

Avant que ne se fane ton sourire et le temps.                                          hah

 

Autre chose, "Baiser la mort" chez:

 http://www.jacquesflament-editions.com/

f

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

helene hairabedian 16/12/2012 17:30

ce petit d'homme, quelque soit sa taille ou son âge m'emeut aux larmes
je voudrait pouvoir lui offrir le plus gros bouquet de fleurs de l'espoir

eglantine lilas 27/11/2012 12:06

dommage que je n'habite pas plus près de chez toi sinon je viendrai tous les jours épier tes secrets pour savoir comment en un texte si court on arrive à écrire une histoire :-) ...mais demande t
on a un peintre comment il fait ! encore une idée farfelue d'Eglantine ça ...au printemps prochain si tu es d'accord ...il faut que je te rencontre une fois pour que je ne reste pas avec des
regrets .....

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages