Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 21:50

Agrafe des hippocampes flasques au revers de tes lobes d'oreilles.

Maquille-toi comme Arrabal quand il se faisait fouetter par Almodovar.

Mets ta robe d'asphodèles et tes bottines en chamallow.

Te voici prète à te planter une aiguille dans la veine

pour croire au paradis artificiel comme on courbe la tête dans les églises froides

en se prenant pour Sainte Rita patronne des causes désespérées.                                 hah

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Gaïa 27/07/2011 02:34


Paradis artificiels qui l'ont emportée bien trop tôt .Trop de souffrance .


Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages