Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 08:00
Avec des sondes qui le pénétrent un peu partout il ressemble a une cornemuse;
J'ai dit trois quatre mots qui sont allés se fracasser sur un étang glacé du côté du Danemark.
Comme il n'a pas envie de voyager, je me suis muré dans un silence impeccable.
Il m'a caressé la main.
J'ai ravalé cul sec mes larmes. Sans avoir le courage de trinquer avec lui.    
 
      hah


Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

larmerouge 02/04/2009 08:53

hmmm triste, parfois l'on n'a pas envie de rire... enfin je me comprends

bonne journée à toi

haira 02/04/2009 09:39


je crois te comprendre aussi...il y a une manière de saisir la glaise et de s'en déguiser pour masquer les larmes. Amitié, henri


Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages