Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 10:19

SOUVENIR:
Tous les matins j'évite une herbe têtue qui pousse
dans une brisure du trottoir.
Les merdes de chiens plus nombreuses que les herbes.
De me faire écraser par les autos, plus nombreuses que les merdes.
Mais je n'arrive pas encore
à échapper à la bêtise des hommes de certitudes.     hah

Partager cet article

Repost 0
Published by haira - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Gwemaline... 27/03/2008 11:21

Le voilà donc cet espoir, tu vois donc et reniffle ce qui t'entoure, la belle lumière qui te fait percevoir ces excréments, d'où ils vienent et quoiqu'ils sentent te donne et te maintient en vie...j'ose espérer le sautillement qui te demande l'énergie de les éviter...

ean bellamy 25/03/2008 09:26

Henri ,ces quelques lignes sont superbes . Tes sculptures sont superbes aussi et tes souvenirs extraordinaires avec des gens de qualité .....en résumé tu es un homme heureux !
Comme moi ......avec un peu d'humour .....le bonheur c'est un sentiment subjectif ! Je n'ai pas la richesse mais je connais l'amitié et l'amour , alors je me sens milliardaire ....
Je suis content de te "connaitre " .
Bonne journée .
Jean.

haira 26/03/2008 00:27


cher Jean, que dire devant tant d'heureuses rencontres....Merci tout simplement, ce doit être ce qui ressemble à la fraternité de coeur et donc d'amitié. Je t'embrasse mon frère et par
toi la vie un instant se révèle vivante et belle. Henri


Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages