Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 18:48

Une averse de grêle fait un tintamarre de coccinelles en folies sur le toit de mon atelier. Mes sculptures lèvent la tête, et leur regard me laisse croire qu'elles font un vœux. J'espère qu'il ne m'implique pas, je ne peux plus rien faire pour elles.

 

 

Repost 0
Published by Hairabédian
commenter cet article
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 17:26

...inséparables ainsi.

Repost 0
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 18:44

Pour une sculpture naissante il ne faut pas tuer la pierre.

Quand le chantier s'achève le plus abouti reste la lumière.

Repost 0
Published by Hairabédian
commenter cet article
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 17:55

C'est l'instant ou le grand doute et la belle espérance s'allongent cote à cote.

Vont-ils s'aimer encore? Je m'y efforce. 

Repost 0
Published by Hairabédian
commenter cet article
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 16:20

"Belle comme une caresse une pierre taillée

me confiait son histoire et dans une fêlure se cachait un grimoire

où l'artiste avouait qu'il se nommait mémoire."

Extrait de Rêves et Chuchotis = www.hairabedian.fr 

Repost 0
Published by Hairabédian
commenter cet article
27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 09:44

Une pierre n'y retrouverait pas ces cailloux,

mais dans l'atelier on aime transgresser l'angle droit

pour faire une courbe et dessiner un cœur. 

 

Repost 0
Published by Hairabédian
commenter cet article
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 15:10

... Le jour des tours de New York, les avions-suicide, il était passé le soir après le travail pour regarder la télé avec elle. Il avait suivi ce drame à la radio entre Narbonne et Arles, après avoir déposé un courtier en vins. Ils s’étaient blottis l’un contre l’autre sur le canapé, les ayant connus plus remuant. Sur la table basse, les verres d’apéro s’évaporaient, et le paquet de chips béait, lui aussi, inutilement. Maintenant ils étaient un peu voûtés comme si tous les étages du Wall Trade Center risquaient de leur tomber sur la tête. Les yeux vrillés sur l’écran. Pas un mot, tellement l’émotion leur clouait le bec. Sauf à un moment, elle a crié en lui serrant le bras,

-T’as vu ?

Il a répondu, on ne voit que ça, l’horreur !

-Non matte, ils ont des nouveaux Trucks.

-Des trucs  c’est quoi?

-Non des Truks Fire. Les camions des pompiers là, c’est des Trucks 41, quelle merveille ! oooh les chromes, quels bijoux ! Ecoute le bourrin écoute écoute, y peut pas la fermer un peu le journaliste, t’entends, il ne tourne pas, il emballe, il virevolte… Et leurs sirènes c’n’est pas nos pimpons misérables. Là, ça défonce un max.

-Pardon ?

-Tais-toi, l’heure est grave.

Et tout ça avec le sourire  du ravi de la crèche

Quelle merveille ces tires…c’est vraiment les meilleurs ! On a bien fait de regarder hein mon chou ? ...

(extraitpage32 "les papillons d'Ostende" http://www.jacquesflamenteditions.com

Repost 0
Published by Hairabédian
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 23:08

Une pierre jetée dans la garrigue

Un crachat dans la mer, un hoquet dans la tempête

Une fêlure parmi les rides, un sourire avec les clowns.

Des paroles et des silences confondus dans les froissures de la toile.

Ainsi s'évaporent parfois les certitudes. 

Il reste une flaque de doute déplaisante comme un doigt dans la plaie

des hommes et des femmes à cervelles chromées.              hah

Repost 0
Published by Hairabédian
commenter cet article
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 18:48
Qui donc accorde le droit de passage sur le pont allant d'une rive à l'autre de nos petites existences?
Qui donc est passé et puis très vite a disparu?
Peut-être souhaitait-il seulement s'abriter un instant
sous les arches de nos tendresses.
Ce n'est pas très grave...il n'a fait que passer.
Repost 0
Published by Hairabédian
commenter cet article
8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 17:40

 

Repost 0

Présentation

  • : Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • Hairabédian,sculpteur écrivant:
  • : Henri Aram Hairabédian de midi à minuit : le sculpteur dans son atelier, le romancier à sa table de travail vous fait partager ses recherches, ses émotions et cette petite fleur dans vos sourires. L'artiste s'épanouit au quotidien par ses sculptures - pierres de garrigue, marbres - et l'écriture de ses textes - romans, poésies, nouvelles.
  • Contact

Texte Libre

Nouvelle-image.GIF

Recherche

Pages